Accueil
Mes créations
Page Mes passions
Arts du passé
Contact
Favoris
Création métiers
Restauration métiers
Modèle B
Création fuseaux
Langage des fuseaux
Langage des épingles
Dentelles et modèles

Dentelles et Cie

1

3

2

Les métiers dentelliers

La restauration de métiers et carreaux


Nous pouvons trouver d'anciens métiers et carreaux dentelliers qui ont souvent souffert par les années.


Il est donc nécessaire d'entreprendre une restauration plus ou moins importante sur ces derniers, en voici quelques exemples :


1 - Authentique carreau de Haute-Loire trouvé au fond d'un poulailler. L'emplacement du tambour avait servi de cale à un superbe nid. Il était considéré comme irrécupérable.

Après l'avoir restauré entièrement, et avoir acquis de superbes Fuseaux de Haute Loire anciens, voici

ce qu’'est devenu l'’ensemble.



2 - Authentique carreau Normand  qui a appartenu à une grande dentellière de la région d'Argentan.

Il dormait au fond d'un grenier. L’état était plus que passable, mais cerise sur le gâteau : une trentaine de Fuseaux Normands anciens dormaient dans son tiroir.

Il suffisait de quelques restaurations et un tissu propre pour le rendre à nouveau utilisable.



3 - Authentique métier des Flandres sorti du fond d'un grenier Normand, dans un triste état, il voulait revivre. Pour connaître les moments privilégiés que fut pour moi sa restauration, cliquez sur le bouton "son histoire"         


 Il ne lui manque plus que ses fuseaux.

  

Son histoire

Avant

Après

Le Vieux  Métier, sorti du fond d’un grenier normand


Lui, le métier des Flandres, comment était-il arrivé dans notre pays? Nul ne saura jamais.

Mais, dès notre rencontre, il comprit que bientôt il n’aurait plus honte, il ne serait plus triste, lui qui n’inspirait que de la pitié.


Il me disait : Il y a bien longtemps que mon tablier et son joli galon ont été arrachés. Regarde mon ventre, ma toile est éventrée et mon paillis est écrasé, mes bois sont cassés et mon dos n’a plus de porte.


Aide-moi, je voudrais tellement revivre, retrouver la danse des fuseaux sur mon ventre.

Je l’ai écouté gémir, en lui enlevant tous ses aillons.


Puis, j’ai soigné ses blessures, une à une et nourrit son bois assoiffé. Je lui ai fabriqué puis posé une porte sur son intimité et après lui avoir refait un ventre rebondi en paillis neuf, j’ai déposé en son cœur une poignée de paillis usé pour qu’il garde son âme, car une dentellière il y a bien longtemps avait probablement passé toute sa vie en sa compagnie.

Puis j’ai fermé sa robe de toile sur laquelle j’ai posé un tablier bordé d’un joli galon.


                                        Et,…… je l’ai entendu me dire : MERCI   

                                                                                                        Maud-Mathyld